Avant même de commencer, la journée d’aujourd’hui se présentait comme longue et très chargée, mais maintenant que nous sommes arrivés à la fin de celle-ci, je peux dire sans aucun doute que je n’avais pas été si content depuis longtemps.

Le réveil a sonné assez tôt, c’est 7.15h et il faut se mettre en marche au plus vite ! Ce matin, en plus au brain storming pour finaliser notre workshop et commencer à préparer la conférence que l’on donnerait lundi 7 à l’Ecole supérieure de commerce de Marrakech, Sub-de-Co, nous avons aussi organisé une incroyable visite en ville.

Il nous faut 35 minutes de voiture pour arriver en centre-ville où, à 10.30h nous avons rendez-vous avec la mère de Mehdi qui va très gentiment nous accompagner dans ce labyrinthe appelé « Souk ».

Le temps passe vite à l’intérieur de ces couloirs infinis et riches en couleurs et nous nous devons déjà repartir pour aller à la FST (Faculté des sciences et techniques) où aujourd’hui nous devons tenir la première séance de notre workshop sur le Biomimétisme.

Arrivés à la COY, par contre, des mauvaises surprises nous attendent. La répartition des salles et la logistique ne sont pas des meilleures. C’est difficile, même pour les organisateurs, de nous accompagner vers le bon local au premier coup, mais heureusement, à moins de 10 minutes du début de l’atelier et apres avoir fait un tour complet du campus nous arrivons à la salle n°5 « Tanger ». Finalement nous pouvons nous installer pour commencer notre activité. Il y a beaucoup de monde, une vingtaine de personnes, et d’autres arrivent un peu en retard vu la difficulté de nous trouver.

Jamais j’aurais pensé un tel succès. C’est vrai, nous avons travaillé beaucoup avec toute l’équipe pour la bonne réussite du workshop, mais bon, un résultat d’une telle ampleur c’était vraiment inattendu. Tout le monde a compris exactement quel était le but de notre atelier et certains d’entre eux se sont lancés aussi dans des recherches approfondies. Un groupe a même été jusqu’à faire de recherches sur le « Tardigrade »…. c’est quoi ce truc ??? ( d’après des recherches sur google, c’est un petit animal qui fait une taille de 1.5mm qui résiste à des conditions extrêmes !! ).

A la fin de l’atelier un groupe de jeunes du lycée Américain de Casablanca est venu vers nous pour pouvoir parler plus dans le détail du Biomimétisme. Ils sont très intéressés par ce que nous sommes en train de faire et ils nous demandent s’il serait pour nous possible d’organiser et mener une conférence qui traite ce sujet dans leur lycée. Nous sommes honorés par cette requête.

Le soleil de fin après-midi de ce samedi est incroyable et, désormais terminés l’horaire pour toutes activité à la COY on décide de profiter des merveilles du Maroc. Nous repartons de la FST vers 18h assez fatigués, mais content d’avoir accompli avec succès notre activité. Maintenant direction dromadaires ! ou… peut être…. chameaux ???? On a essayé de compter les bosses mais on les a pas trouvées ! Le temps de nous habiller comme des vrais « coureurs de chameaux » et voilà que la balade commence. Une expérience incroyable !

Le retour vers le Domaine Tarik, où on loge, est très long à cause des embouteillages. En plus pour compliquer le tout, il y a la façon de conduire au maroc, ou, pour mieux dire, il n’y a pas une vraie façon de conduire, tout le monde roule un peu comme il veut.

Nous y sommes, enfin, home sweet home ! Une petite demi-heure de débriefing de la journée et après direct au lit. Peut-être pas tout le monde au lit… eh oui ! c’est minuit et demi, des mails doivent encore être envoyés, des conférences préparées et je suis encore là à écrire mon article ! Heureusement que Amir est là à me tenir compagnie et qui avance lui aussi dans la préparation de notre prochaine conférence !

Un grand merci à la famille Tarik pour la disponibilité, les conseils et le soutien dans cette journée mémorable.

Rédigé par Andrea Quilici